Le Viêtnam, 5ème plus grand exécuteur au monde

drapeauvietnam

429 prisonniers ont été exécutés au Viêtnam entre 2013 et 2016, selon un rapport du Ministère vietnamien de la Sécurité Nationale. Il se place ainsi parmi les pays qui appliquent le plus la peine de mort. 

Le rapport informe sur le recours à la peine capitale depuis l'adoption de la loi remplaçant le peloton d'exécution par l'injection létale, jugée "plus humaine". Après l'entrée en vigueur de la mesure, la peine de mort a continué d'être appliquée mais le pays ne pouvait procéder aux exécutions en raison de l’interdiction de l’Union européenne d’exporter des substances létales. Plus de 700 personnes étaient en attente d'exécution en 2013. La même année, les autorités vietnamiennes autorisent l'utilisation de substances locales non testées, entraînant une agonie lente et douloureuse.

En 2016, 681 condamnés se trouvaient dans le couloir de la mort, 80 attendaient un nouveau procès et 36 étaient décédés avant leur exécution.  

Pour Vo Văn Ai, président du Comité Viêtnam pour la Défense des Droits de l'Homme (CVDDH), "ces chiffres sont effarants. Le recours à la peine de mort est particulièrement préoccupant [...] L’Etat peut tuer les gens comme il l’entend car il n’y a pas d’Etat de droit"

Le nombre de crimes passibles de peine de mort a diminué mais les condamnations continuent et visent surtout les dissidents, accusés de crimes vagues concernant la "sécurité nationale".

Farah Ouertani

 

 

 

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Tous les témoignages