Projet DEFI

projets page002
Développer et Favoriser les Initiatives des organisations de la société civile en Afrique Centrale

Le projet DEFI a démarré en septembre 2014. Ce projet, d’une durée de 3 ans, doit permettre de soutenir structurellement trente organisations de défense des droits de l’Homme, émergentes ou de petite taille, dans cinq pays d’Afrique Centrale : le Burundi, le Cameroun, le Congo, le Gabon et la RDC (Province Orientale, Nord Kivu et Sud Kivu).

Chaque association sélectionnée bénéficiera d’une subvention d’un montant maximum de 10 000 € et d’un accompagnement pour le renforcement de ses capacités d’action et d’influence.

Renforcer le rôle de la société civile en Afrique centrale

Les pays d’Afrique centrale ciblés par le projet sont dominés par des régimes monolithiques dans lesquels le pluralisme politique est restreint, l’impunité et la violence des forces de l’ordre omniprésentes et la justice largement inopérante. Les libertés de la presse, de manifestation et d’opinion sont bafouées, les populations les plus vulnérables confrontées à de nombreuses formes de discrimination.

Les associations de défense des droits de l’Homme jouent un rôle essentiel de contestation, de dénonciation des violations des droits humains et de prise en charge des victimes.

Apporter un soutien structurel aux associations de terrain

La singularité du projet DEFI repose sur le choix fait par AEDH de privilégier une démarche systématique de renforcement de capacités : il s’agit de consolider trente associations émergentes ou de petite taille, en leur permettant de renforcer leurs compétences sur des sujets tels que :

  • la gestion administrative et financière,
  • le montage et le suivi de projets,
  • la recherche de financement,
  • les techniques de plaidoyer,
  • la gouvernance associative,
  • la protection,
  • la sécurité.

La méthodologie d’accompagnement des organisations partenaires repose sur trois axes :

  • la mise à disposition d’outils de gestion simplifiés et l’accompagnement à leur appropriation,
  • la formation des membres et/ou du personnel de chaque association,
  • des visites d’échanges entre associations bénéficiaires afin d’encourager un partage des bonnes pratiques.

Depuis le début du projet, AEDH a déjà soutenu :

Le projet DEFI est mis en œuvre avec le soutien de :

  • l’Agence Française de Développement (AFD)

AFD

  • la Fondation de France

Fondation de france

  • la fondation NED

National endowment for democracy

  • la Région Rhône-Alpes

Rhone Alpes

  • le Secours Populaire – Fédération du Rhône

Secours populaire

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn