Découvrez nos partenaires à travers le monde.

partenaires afrique rdc mali gabon camerounsoutien association asie droits humainsassociations partenaire europe est ukrainepartenaire amerique latinepartenaire liban israel palestine moyen orient

CLDH - Centre Libanais des Droits Humains

cldhVille : Beyrouth

Création : 2006

Problématique locale : Le Liban doit faire face à une situation extrêmement difficile tant sur le plan sociopolitique qu’économique. Entravé par des facteurs extérieurs, dont le conflit syrien, le pays connaît une longue crise politique. Le pays, comptant 4 millions d’habitants, doit relever un véritable défi démographique en accueillant plus d’un million de réfugiés syriens, représentant un quart de sa population globale. Outre une conjoncture instable, le pays est confronté à des problèmes récurrents. La question de la torture demeure particulièrement prégnante. Alors que le Liban a ratifié la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, ainsi que son protocole facultatif, le Comité contre la torture des Nations-Unies concluait, suite à une visite en octobre 2014, qu’il s’agissait toujours « d’une pratique largement répandue ».

CLDHMissions : Le CLDH dénonce et combat l’usage de la torture, les détentions arbitraires, les disparitions forcées et l’impunité des violations graves des droits de l’Homme. Il utilise les voies de recours nationales et internationales, fournit une prise en charge individuelle et personnalisée aux victimes et à leurs familles et effectue un travail d’enquête et de recueil de témoignages tout en diffusant des informations par le biais de communiqués de presse et de rapports. L’association a ouvert, en octobre 2007, un centre d’accueil et d’assistance pour les victimes de la torture et leurs familles - le Centre Nassim - qui propose une prise en charge pluridisciplinaire (médicale, psychologique, sociale, professionnelle et juridique). Le CLDH est également engagé dans la défense des droits des migrants et notamment des travailleuses domestiques victimes d’exploitation et de mauvais traitements.

À noter : Le CLDH reprend et poursuit sur le terrain les activités de l’association SOLIDA (Soutien aux Libanais Détenus Arbitrairement) fondée en France en 1996. Ses membres ont été victimes de plusieurs actes d’intimidation et l’équipe de travail subit régulièrement diverses formes de harcèlement, y compris judiciaire.

Plus d’informations sur :

Partenariat avec AEDH : depuis 2007

Soutien AEDH : Appui à la réalisation des programmes de lutte contre l’impunité des auteurs de violations graves des droits fondamentaux et d’assistance judiciaire pour des victimes de détention arbitraire et des travailleurs migrants exploités.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn