Mauritanie : militants condamnés

Mauritanie : militants condamnésTrente-trois organisations mauritaniennes, régionales et internationales, dont Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme, ont signé, le 17 février dernier, un communiqué commun protestant contre la condamnation injustifiable à deux années de détention de trois militants anti-esclavagistes mauritaniens parmi lesquels Biram Dah Abeid, président de l’association IRA.

Notre organisation connait bien Biram auquel nous avions eu notamment l’occasion de rendre visite en prison en février 2011, lors d’une  précédente incarcération.

Notre Fonds d’urgence pour les défenseurs en danger s’est mobilisé pour soutenir les détenus de l’IRA.

La répression qui s’accroit depuis quelques mois envers les militants de la société civile mauritanienne les plus engagés, est source de graves inquiétudes pour l’avenir de ce pays.

Lire la suite...

Fonds d'urgence : Défendre les droits des petits paysans Philippins

Nermie Lapatis

Nermie Lapatis appartient à la tribu Matigsalug, population autochtone de l’île de Mindanao. Elle est engagée au sein de l’association Kasama-Bukidnon qui défend les droits des petits paysans, notamment contre les grandes compagnies minières. Le 5 février 201 4, elle se rendait en voiture à une réunion dans une communauté paysanne, en compagnie du président de son association, Julieto Lauron. Le véhicule a été attaqué par des hommes armés à moto qui ont tué Julieto et blessé grièvement Nermie. Les assassins ont pris la fuite. Cette agression s’inscrit dans une longue liste de meurtres de militants luttant pour la reconnaissance des droits des paysans et des communautés aborigènes aux Philippines.

Lire la suite...

Panorama des partenaires soutenus en 2014

Partenaires soutenus en 2014

Le cœur du mandat d’AEDH est de soutenir des associations de terrain qui luttent pour le respect des libertés et des droits fondamentaux. Cette année, 19 projets, répartis dans 15 pays, ont été soutenus financièrement par notre organisation.

Lire la suite...

Projet DECLIK - mission d’enquête sur les conditions carcérales dans la province du Nord Kivu

 

Projet DECLIK

AEDH coordonne, depuis novembre 2012, le projet DECLIK (Développer et Conforter les initiatives des défenseurs des droits de l’Homme et des organisations de la société civile dans les Kivu) à l’Est de la République Démocratique du Congo. Mis en œuvre par cinq organisations partenaires (Asadho Nord Kivu, Arche d’Alliance, PAIF, SOPROP et UCPDHO), celui-ci est soutenu par l’Union européenne, la Fondation NED et l’Ambassade de France en RDC. Dans le cadre de ce projet, une mission d’enquête sur les conditions de détention dans la province du Nord-Kivu a été réalisée en avril 2014 en collaboration avec l’Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT).

Lire la suite...

Conférence le 8 octobre 2014 : exploitation économique et violences faites aux femmes migrantes

Conférence femmes migrantes

Dans le cadre de la quatrième Quinzaine régionale de l'égalité entre les Femmes et les Hommes, Agir Ensemble pour les Droits de l'Homme accueille prochainement une représentante du Centre Libanais des Droits Humains (CLDH).

Lire la suite...

Le Fonds d’urgence pour les défenseurs a « fêté » 15 ans d’existence

2014 06 15 ans Fonds urgenceEn 1999, le Conseil d’administration d’AEDH décidait de mettre en place un « Fonds d’urgence pour les défenseurs des droits de l’Homme en danger ». Il s’agissait pour notre organisation de se donner les moyens de venir en aide - rapidement et concrètement - à des hommes et des femmes qui nous lançaient un appel au secours et dont la liberté, la sécurité ou même la vie, étaient menacées du fait de leur engagement pour les droits de l’Homme.

Lire la suite...