Escalade de la violence dans les régions anglophones du Cameroun

CamerounNOLOGO

Depuis la création d’un Etat fédéral en 1961, le Cameroun se disait un pays unifié. Pourtant, dès les années 1980, les 20% de camerounais d’origine anglophone ressentent une marginalisation politique, économique et sociale. En effet, de trop nombreuses mesures du gouvernement paraissent détachées de la réalité vécue par les populations anglophones, et sonnent comme une volonté de ne pas reconnaitre la spécificité de ces populations du Sud-ouest et du Nord-ouest.

Lire la suite...

Répression accrue de l’opposition politique au Congo

ConseilDH

 

Le procès de l’ex-candidat à l’élection présidentielle de 2016 en République du Congo, le général Jean-Marie Michel Mokoko, s’est ouvert le 7 mai à Brazzaville. Le général Mokoko, arrêté en 2016 et accusé d’ « atteinte à la sûreté de l’Etat », a été condamné à 20 ans de prison à l’issue de quatre jours de procès. André Okombi Salissa, un autre ex-candidat à la présidentielle de 2016, sera jugé pour les mêmes motifs que le général Mokoko. Quant au général Norbert Dabira, ce dernier avait été arrêté pour tentative de coup d’Etat en janvier 2018.

Lire la suite...

Quelles perspectives pour la paix et les défenseurs des droits de l’Homme en Colombie ?

Colombie

Le 17 juin, Ivan Duque a remporté les élections présidentielles en Colombie, avec une confortable majorité. Soutenu par les secteurs les plus conservateurs et les partisans d’une droite dure, cet avocat quadragénaire était le candidat du Centro Democratico, le parti politique leader dans la campagne pour le « non » au référendum sur l'accord de paix signé entre le gouvernement colombien et la guérilla des FARC.
Ivan Duque est réputé proche de l’ancien président Alvaro Uribe qui, entre 2002 et 2010, a mené une guerre totale contre la guérilla et tenté de réduire au silence toute forme d’opposition au sein de la société civile.

Lire la suite...

Entretien avec Trésor Chardon Nzila, directeur de l'OCDH au Congo, sur les formations aux droits de l'Homme dispensées par l'OCDH aux forces de l'ordre.

Tresor Chardon Nzila droits de l'homme 4473 0

Les 27 et 28 février à Brazzaville, l'OCDH a organisé le cinquième atelier de formation pour sensibiliser les forces de l'ordre dans la lutte contre les détentions arbitraires. Avec près de 27 officiers présents à cette formation, l'OCDH a abordé le sujet sensible mais nécessaire des droits des personnes en détention arbitraire et le respect des procédures en matière d’arrestation et de détention dans le droits congolais.

Lire la suite...

Rapport annuel du Comité Vietnam pour la Défense des Droits de l’Homme (VCHR)

vietnam

Le Comité Vietnam pour la Défense des Droits de l’Homme (VCHR) a publié son rapport annuel sur la situation des Droits de l’Homme au Vietnam. En vue du prochain Examen Périodique Universel (EPU) du Vietnam en janvier 2019, le VCHR publie son nouveau rapport, « Libertés niées ». Ce rapport évalue la situation des droits de l’Homme entre 2014 et 2018.

Lire la suite...

Le projet MANDAT entame sa troisième année !

MANDAT LogoFinal AvecCartouche

Le projet MANDAT (Mobiliser et ANimer les efforts de la société civile contre la Détention Arbitraire et la Torture en République du Congo) est entré depuis janvier 2018 dans sa troisième année de mise en œuvre. Cofinancé par l’Instrument de la Démocratie et des Droits de l’Homme (IEDDH) de l’Union Européenne, le projet MANDAT est réalisé par AEDH en collaboration avec l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH), et entend renforcer l’Etat de droit en encourageant une diminution des détentions arbitraires et de la pratique de la torture en République du Congo.

Lire la suite...