L'année 2015 arrive à son terme !

2015 12 FEDINA articleAADJohn Edmundson, Président d'AEDH, prend la plume et revient sur nos actions tout au long de l'année.

« Plus que jamais, AEDH est convaincu que son soutien à des organisations locales de défense des droits de l'Homme permet de construire un monde plus stable, libre et accueillant. Les militants qui s'engagent au sein de ces associations œuvrent à l'instauration d'un Etat de droit pour tous et à l'établissement pérenne de la paix.

Lire la suite...

PRISE DE POSITION d’EurAc concernant la situation au Burundi

logo euracBruxelles, le 17 décembre 2015

Le Réseau européen pour l’Afrique centrale (EurAc) et ses membres condamnent l’inquiétante escalade des violences ces derniers jours au Burundi et tiennent à exprimer leur solidarité aux organisations de la société civile burundaise. Ils appellent la Communauté Internationale, et l’UE en particulier, à répondre avec fermeté à la dégradation alarmante de la situation politique et sécuritaire au Burundi, et à prendre des mesures fortes afin de prévenir le glissement vers une guerre civile qui aurait inévitablement des répercussions dramatiques sur la région des Grand Lacs.

Lire la suite...

Bilan du projet DECLIK

Conférence finale du projet DECLIK à Goma en octobre 2015Initié en novembre 2012, le projet DECLIK (Développer et Conforter les Initiatives des Défenseurs des droits de l’Homme dans les Kivu) a pris fin en octobre 2015. Ce projet, mené en partenariat avec cinq organisations congolaises (Arche d’Alliance, ASADHO Beni, PAIF, SOPROP et UCPDHO), a bénéficié du soutien de l’Union européenne, de la Fondation NED et de l’Ambassade de France en République Démocratique du Congo.

Lire la suite...

Fonds d'urgence : mise en sécurité de David Bugamba, avocat inscrit au barreau de Bukavu

2015 11 David Bugamba

Maître David Bugamba est un avocat inscrit au barreau de Bukavu, en RDC. Il milite notamment aux côtés des femmes victimes des violences sexuelles et de violences conjugales en défendant les femmes hospitalisées à l’Hôpital de Panzi du célèbre Docteur Mukwege. Il lutte également pour une justice plus indépendante et impartiale en RDC. A ce titre, il a dénoncé l’ingérence et la partialité de certains magistrats du Parquet en RDC, notamment à Bukavu. Me Bugamba a été arrêté en septembre, poursuivi pour outrage à la magistrature, imputation dom-mageable et dénonciation calomnieuse.

Lire la suite...

Fonds d'urgence : plaidoyer en faveur de la libération de Fred BAUMA et Yves MAKWAMBALA

2015 11 Fred Yves Lucha FilimbiYves MAKWAMBALA et Fred BAUMA sont deux jeunes citoyens congolais. Ils militent en faveur de la construction d’une société plus juste. A ce titre, Fred est membre de la LUCHA (Lutte pour le Changement) et Yves engagé au sein du collectif FILIMBI.

La LUCHA et FILIMBI sont deux mouvements citoyens non-violents et non partisans composés de jeunes Congolais sans distinction d’origine, de tribu, de religion ou de condition sociale. Ils sont à la recherche de réponses nouvelles face aux problèmes actuels présents en RDC.

Lire la suite...

Une longue année de détention arbitraire pour deux militants mauritaniens de la lutte contre l’esclavage

Rencontre entre Hamady Lehbouss et Michel Forst le 12 novembre dernier à ParisEn Mauritanie, l’abolition de l’esclavage a été votée en 1981. En 2007, l’esclavage a été reconnu comme un crime aux yeux du droit national et comme crime contre l’humanité en août 2015. La Mauritanie est aussi signataire du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) qui proscrit l’esclavage.

Cependant, les autorités mauritaniennes brident la liberté d’expression de tout défenseur des droits de l’Homme et de toute organisation qui dénonce l’esclavage alors que le phénomène est toujours d’actualité dans ce pays.

Lire la suite...