Rapport annuel du Comité Vietnam pour la Défense des Droits de l’Homme (VCHR)

Le Comité Vietnam pour la Défense des Droits de l’Homme (VCHR) a publié son rapport annuel sur la situation des Droits de l’Homme au Vietnam. En vue du prochain Examen Périodique Universel (EPU) du Vietnam en janvier 2019, le VCHR publie son nouveau rapport, « Libertés niées ». Ce rapport évalue la situation des droits de l’Homme entre 2014 et 2018. Le rapport démontre que les militants de la société civile (blogueurs, journalistes, avocats, membres des communautés religieuses, défenseurs des droits de l’Homme) subissent actuellement une répression parmi les plus dures.

vietnam

Les autorités vietnamiennes se sont dotées d’un arsenal législatif, en contradiction avec le droit international, qualifié par le VCHR de « liberticide ». Le simple exercice du droit à la liberté d’expression, d’association, de religion ou de réunions pacifiques, peut aujourd’hui être qualifié de « crime contre la sécurité nationale » ou de « terrorisme contre l’Etat » qui sont passibles de la peine de mort.

Le VCHR se mobilise depuis 1975 pour défendre la liberté de conscience et lutter contre l’intolérance religieuse au Vietnam. AEDH soutient les actions du VCHR à travers un appui financier et technique.

Anne-Claire Sorne

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn