RISK : le nouveau projet d'AEDH en RDC

Dutch ministry

AEDH met en oeuvre depuis juillet 2016 un nouveau projet. Intitulé RISK (Renforcer les Initiatives pour Secourir les défenseurs des Kivu), il vise à renforcer les mécanismes de protection et d’assistance aux défenseurs des droits de l’Homme (DDH) en danger à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Financé par le Ministère des Affaires Etrangères des Pays-Bas, ce projet est réalisé avec trois organisations congolaises partenaires dans le Nord et le Sud Kivu : Synergie Ukingo Wetu, SOS Information Juridique Multi-Sectorielle et Arche d’Alliance.

Ses objectifs se résument en trois axes. Il s’agira de mettre en place un dispositif performant de réponse aux alertes, de fournir une assistance personnalisée aux défenseurs en danger et d’offrir aux organisations locales participantes un cadre de collaboration et d’échange de bonnes pratiques.

D’une durée de 24 mois, le projet prévoit la prise en charge de 50 DDH. Les réponses apportées seront ajustées en fonction des situations particulières de chaque DDH : assistance médicale en cas d’agression ou de mauvais traitements ; mise en sécurité en cas de danger grave et immédiat ; aide de subsistance en cas de nécessité de délocalisation ; assistance juridique en cas d’arrestation arbitraire ou de harcèlement, etc. Ces réponses prendront également en compte la situation spécifique des dépendants des DDH en danger, notamment les membres de la famille proche qui sont fréquemment des « victimes collatérales » des persécutions subies par le DDH.


Maud Gilibert

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Toutes les actualités