Panorama des partenaires soutenus en 2014

partenaires soutenus 2014

Le cœur du mandat d’AEDH est de soutenir des associations de terrain qui luttent pour le respect des libertés et des droits fondamentaux. Cette année, 19 projets, répartis dans 15 pays, ont été soutenus financièrement par notre organisation.

En Amérique Latine, AEDH a financé 7 projets dans 5 pays. Au Mexique, notre organisation a appuyé le projet de formation de « promoteurs indiens des droits de l’Homme » mené par le CODHOCO dans le Chiapas, et a aidé au renforcement de la Ligue mexicaine des droits de l’Homme (LIMEDDH) en lui permettant de louer un nouveau local où elle reçoit des victimes de violations de leurs droits fondamentaux. En Colombie, ont été soutenus les projets de l’association Sembrar qui assure la défense juridique des communautés rurales affectées par les mégaprojets agroindustriels et l’industrie minière dans les départements du Cesar et du Bolivar, et celui de l’association FUNDEPAZ qui assiste les familles victimes de disparitions forcées dans la région du Nariño. En Uruguay, AEDH a participé au financement de la campagne menée par le SERPAJ contre le projet de baisse de l’âge de la responsabilité pénale des adolescents. En Argentine, le partenariat a été poursuivi avec l’OIP (Observatoire International des Prisons-section Argentine) qui défend les droits des détenus. Notre organisation a également renouvelé son soutien à son partenaire cubain.

En Afrique, AEDH a accordé des subventions à 8 partenaires, dans 6 pays : l’APSEF au Mali (mobilisation contre la pratique de l’excision) ; DCI au Ghana (défense des enfants victimes de traite) ; Un Monde Avenir au Cameroun (protection et promotion des droits des personnes migrantes) ; ALCR au Gabon (renforcement de la lutte contre les crimes rituels) ; OCDH au Congo (prévention des arrestations arbitraires et de la torture et lutte contre les mauvaises conditions de détention et de garde à vue), Alto Afrique Enfants au Congo (lutte contre la traite des enfants) et, en RDC, le Groupe Lotus (Province orientale) dont le projet vise à promouvoir la liberté d’expression des journalistes et des défenseurs des droits de l’Homme et SOFAC (Nord Kivu) pour ses actions en faveur des droits des enfants et des victimes de violences sexuelles.

En Europe, AEDH a reconduit son partenariat avec l’association ukrainienne Avenir, qui mène des actions de prévention sur les risques de trafic des êtres humains qui pèsent sur les candidats et candidates à l’expatriation.

Au Moyen-Orient, AEDH a subventionné le projet de l’association libanaise CLDH, relatif à la défense des droits des migrants et migrantes exploités comme domestiques, et celui de l’association israélienne WOFPP qui défend les droits fondamentaux des prisonnières politiques palestiniennes.

Enfin, en Inde, notre organisation a participé au financement des actions de promotion des droits des femmes Dalits (« Intouchables ») menées par la petite association Nava Jyothi, dans la région du Tamil Nadu.

En septembre 2014, AEDH a débuté un programme triennal dans cinq pays africains : Burundi, Cameroun, Congo, Gabon et République Démocratique du Congo. Baptisé DEFI (Développer Et Favoriser les Initiatives des organisations des droits de l’Homme en Afrique centrale), ce programme permettra d’identifier de nouveaux partenaires locaux et de soutenir leurs actions.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Toutes les actualités