Yves Makwambala et Fred Bauma libérés

2016 10 Fred Yves RDC

Yves Makwambala et Fred Bauma, deux jeunes militants pro-démocratie en République Démocratique du Congo, ont été libérés lundi 29 août sur décision de la Cour suprême de justice. Membres respectifs du mouvement Filimbi et de la Lucha (des collectifs non-violents d’éducation à la citoyenneté), ils avaient été arrêtés le 15 mars 2015 à Kinshasa lors d’une rencontre portant sur la bonne gouvernance en Afrique.

Accusés par les autorités d’avoir « comploté contre la personne du chef de l’Etat », beaucoup d'organisations avaient critiqué le caractère manifestement infondé des chefs d’inculpation. Dans un communiqué, Human Rights Watch y voyait « une apparente campagne politique visant à faire taire toute voix dissidente ».

Le Fonds d’urgence d’AEDH était intervenu pour fournir une aide matérielle et financière à Fred et Yves et pour soutenir les efforts de mobilisation afin d’obtenir leur libération. Les deux militants étaient en attente d’un procès depuis dix-huit mois et encouraient la peine de mort.

Cette libération intervient dans un contexte politique particulièrement tendu. Régulièrement pointé du doigt par l’opposition, le président Joseph Kabila – au pouvoir depuis 2001 – est accusé de vouloir faire glisser le calendrier électoral afin de prolonger son mandat au-delà de 201 6. Fred et Yves, tout comme plusieurs prisonniers politiques et d’opinion récemment relâchés, sont les bénéficiaires d’une mesure visant à décrisper le climat politique. Remis en liberté provisoire, ils risquent toutefois une nouvelle arrestation tant que les poursuites qui pèsent contre eux ne seront pas abandonnées.


Maud Gilibert

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Toutes les actualités