Libération du défenseur azérie, Rasul Jafarov

rasuljafarovRasul Jafarov, soutenu par notre Fonds d’urgence, a été libéré le 17 mars ! AEDH se réjouit de la libération de ce défenseur des droits de l’Homme bien connu en Azerbaïdjan, arbitrairement détenu depuis août 2014.

Rasul JAFAROV est le fondateur du Human Rights Club (HRC), une association azérie à l’origine de plusieurs campagnes dénonçant les emprisonnements pour motifs politiques. Il s’est engagé publiquement en faveur des droits de l’Homme et de leurs défenseurs en Azerbaïdjan à de nombreuses reprises. En 2014, il a été arrêté alors qu’il envisageait de lancer une nouvelle campagne à l’occasion des Jeux Européens organisés à Bakou en juin 2015, puis condamné à 6 ans et 6 mois de prison en avril 2015 sous divers chefs d’inculpation, sans qu’aucune preuve ne soit avancée. En juillet 2015, la Cour d’appel a confirmé sa condamnation, réduisant seulement sa peine de prison de trois mois.

De nombreuses voix se sont élevées à travers le monde pour dénoncer la condamnation injuste et infondée de M. Jafarov. Le Fonds d'urgence AEDH s’est rapidement mobilisé pour soutenir le défenseur et lui apporter une aide financière afin de rendre son quotidien en détention moins difficile, ainsi qu’à sa famille, qui s’est trouvée dépourvue de ressources en raison de son incarcération.

Le 17 mars 2016, la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) a rendu un jugement sur le cas de M. Jafarov, et condamné l’Azerbaïdjan pour violation de ses droits à la liberté individuelle. Quelques heures plus tard, était annoncée la libération par grâce présidentielle de plusieurs défenseurs des droits de l’Homme en Azerbaïdjan, dont Rasul Jafarov.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn