Fonds d'urgence : mise en sécurité d'une association LGBT au Salvador

Intervention fonds urgence mise en securiteL’association C. est active depuis plusieurs années au Salvador dans la défense des droits des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuelles et transsexuelles). Elle assure des suivis sur le plan psychologique, sanitaire et social et favorise l’insertion des personnes LGBT. L’association C. mène, parallèlement à ses activités sociales, des actions de plaidoyer vigoureuses en faveur de la reconnaissance des droits des personnes LGBT. Au Salvador, celles-ci subissent de multiples discriminations, sont victimes de stigmatisation et ne bénéficient d’aucune protection juridique.

En raison des droits qu’elle défend et des violations qu’elle dénonce, l’association C. est régulièrement la cible de menaces. Ses bureaux sont situés dans une zone à risques et ne permettent pas de garantir la sécurité des membres de l’équipe ni celle des personnes qui sollicitent l’assistance de l’association. La directrice de l’association a elle-même été victime de violences et d’une tentative d’enlèvement.

Le Fonds d’urgence d’AEDH est intervenu pour à contribuer à renforcer la protection des membres de l’association C. et leur permettre de poursuivre leurs activités dans un environnement plus sécurisé. L’association C. a ainsi pu déménager dans un quartier plus sûr et équiper ses locaux de caméras de surveillance.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Toutes les actualités